Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de Bibliovora
  • Blog de Bibliovora
  • : Passionnés de lectures ou découvreurs de livres, bienvenue à vous !!! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Navigation

Recherche

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 19:18

431 av. J.-C. La guerre du Péloponnèse qui débute voit s'affronter les deux grandes citées de l'Hellade: Athènes la magnifique, fière de ses monuments grandioses, dirigée par Périclès le stratège adulé, où l'on croise Sophocle, Phidias et Socrate; et Sparte où les hommes sont, toute leur vie, au service de l'armée. Si les plus sages cherchent la paix, des forces obscures rôdent, comme Cléon, l'ennemi juré de Périclès, un vil démagogue qui aspire à gouverner en usant des plus sordides moyens. Au milieu de ce chaos, Drakon, jeune espion aux yeux de serpent, assassine sans le moindre état d'âme, persuadé que les Dieux sont à l'origine de chacun de ses gestes, tandis que Périctioné, descendante de Solon, un des sept sages de l'Hellade, cherche le secret consigné par son aïeul. Un secret qui pourrait bien changer la face du monde. Intrigues politiques, assassinats, sociétés secrètes, coups bas, aventures et guet-apens, passions amoureuses, Le Secret des Sept Sages nous entraîne tambour battant dans cette période fondatrice de notre civilisation. Des ruelles pestiférées d'Athènes aux glorieuses Olympiades de 428 av. J.-C., les démocrates luttent contre les tyrans, le savoir contre l'ignorance, pour écrire les siècles à venir.

Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 21:38
Le Royaume de France, 1260. Le village local tremble à l'arrivée du Grand Inquisiteur et de l'homme de main. C'est avec les jumeaux Tom et Annabelle, deux adolescents enfants d'un penseur libre, que nous voyons la quiétude du village progressivement remplacée par une forme de terreur. Mais que cherche l'Inquisiteur ? 
Le sort décide de séparer les jumeaux, les portant chacun vers sa destinée. L'une a vocation à s'enfuir dans la forêt et rejoindre le monde des sorcières. L'autre est un garçon droit et direct, décidé à venger son père, victime de l'inquisition. Et puis,  il y a les autres personnages. Cette quête implacable de Tom amènera une lourde vérité à refaire surface.
Premier roman de l'auteur, quand s'éteindront les lucioles est un roman historique agréable à lire. Il souffre cependant de quelques incohérences dans le scénario, l'histoire n'est pas toujours totalement fluide mais l'on se laisse porter aux côtés des jumeaux, pour découvrir... enfin... le fin mot de cette histoire étrange et terrible.
Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 18:33

La France se désunifie. En pleine période de régence, des seigneurs locaux s'unifient pour organiser la Fronde. Une violente tentative de renverser le futur roi Louis XIV. Désormais, les routes ne sont plus sûres et si l'ordre royal est remis en question, le peuple semble attacher de la sympathie au Duc de Condé, celui qui tente de contrôler Paris.

Au même moment, une figure puissante commet des crimes atroces sous le surnom de l'Ecorcheur. Nul ne sait qui il est. De lui, on ne connaît que son cocher et ses domestiques et son carosse dont la boue macule et dissimule ses insignes. Il viole et écorche vive ses victimes, de malheureuses jeunes femmes qu'il décapite parfois pour conserver leurs têtes dans une bouteille remplie de formol.

En pleine débacle, le cardinal de Mazarin fait secrètement appel à Loup de Nissac, un héros de la guerre qui sut montrer son courage et sa maîtrise face aux Espagnols. A lui de pourchasser sans répit les frondeurs. A lui de démasquer l'Ecorcheur. Il y a urgence : les Espagnols se sont alliés aux frondeurs. Pendant ce temps, l'Ecorcheur croise le chemin de celle dont le Comte de Nissac est fortement épris.

Loup de Nissac va constituer une équipe de courageux unis par un symbole commun qui est le port d'un foulard rouge.

Fajardie signe là une épopée historique passionnante. C'est un roman assez contemporain et qui s'émancipe des moeurs de l'époque et de la vie de Louis XIV pour se consacrer à la biographie romancée du Comte de Nissac. Pas à pas, nous suivons ses aventures haletantes, bien loin des moeurs de la cour. L'auteur nous fait suivre et comprendre le point de vue du Comte et de son équipe, de l'Ecorcheur et de ses sbires, des nobles frondeurs, du Cardinal et du Roi pour mieux embrasser une intrigue déjà intense. Très bon livre !

Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 18:16

La suite du Huit. La partie d'échecs reprend en 2003. Catherine Velus et Alexander SOlarin ont rassemblé les pièces du jeu d'échecs de Montglane et les ont mis en sécurité. Un jour pourtant, elle contacte sa fille et l'invite à fêter son anniversaire dans la demeure familiale du Colorado. Mais elle ne fêtait jamais son anniversaire jusqu'ici ?

Sur place, Cat demeure absente mais laisse de nombreux indices à sa fille. Des indices qui laissent entrevoir que la partie d'échecs a recommencé.

En 1791, la mère supérieure de l'abbaye de Montglane charge ses religieuses de disséminer les pièces du jeu d'échecs à travers le monde. Les convoitises vont s'exprimer et une partie d'échecs s'organisera autour du monde, dont les plus puissants seront les pièces.

On retrouve dans ce roman les ingrédients qui ont fait le succès du Huit. L'auteur croise deux intrigues à deux moments de l'histoire qui sont à chaque fois portées par un personnage qui apprend progressivement, au gré de ses connaissances, de ses recherches et des témoignages extérieurs les tenants de l'intrigue à laquelle il se retrouve impliquée.

Le récit est très construit et les personnages nous impliquent dans la résolution des multiples énigmes et devinettes qe d'autres laissent derrière eux. Au gré de personnages spécialistes de l'histoire locale, nous parcourons le monde, découvrons des cultures étrangères, des peuplades mais aussi des enjeux géopolitiques. Ce roman est d'un genre indéfinissable, mélange de thriller, d'action, d'aventures, d'énigmes, d'histoires et tout ça en fait un ouvrage magnifique !

 

Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 11:37
Dans le cadre d'une opération réalisée par Blog-o-book en partenariat avec les éditions Actes Sud, j'ai été amené à chroniquer ce polar historique.

Venez lire ma chronique de ce livre !.

Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 21:07

Grasset, 2007, 176 pages

 

Appréciation de Kepherton

 

Ce roman est inspiré de l'histoire réelle d'une jeune femme qui vécut dans la Belgique du XIIè.

 

La passion selon Juette est un roman à deux voix. Il y a d'abord Juette, jeune enfant de 13 ans, traversée par ses histoires de chevaliers, ses rêves, ses peurs. Son père la destine néanmoins à un homme qui l'épouse et ne s'embarrasse pas de ses rêves de jeunesse. Juette vivra ce mariage avec la résignation d'une fillette que l'on a sacrifiée. Lorsque son époux meurt, seulement quatre ans après le mariage, elle se réfugie dans un ordre religieux de femme au service des lépreux. Commence alors un rêve de revanche contre l'ordre masculin et l'Eglise grasse et bien nourrie. Un combat qui fait de Juette la figure même d'une sainte, celle qui se sacrifie.

 

Les récits à la première personne de Juette sont entrecroisés par ceux d'Hugues, prêtre de l'abbaye de Floreffe qui est le seul à la comprendre et assiste, impuissant et admiratif, au calvaire et à la grandeur de cette jeune demoiselle.

 

Ce roman souffre largement d'une comparaison avec le monde actuel. La passion selon Juette sonne comme une invocation du passé au service d'un message à porter à notre époque présente. Ce n'est par conséquent pas une fresque historique dont les personnages n'ont par ailleurs pas la consistance. Leurs humanités, leurs personnalités n'est pas suffisamment décrite. J'attendais en vérité les élans d'une fresque, que j'ai rencontrés dans bien d'autres romans historiques, traversée par la puissance d'un récit à la première personne au moins aussi intense que le difficile Pavillon des enfants fous de Valérie Valère.

 

Mon attente a donc été entièrement déçue. En vérité, ce roman est d'abord la mise en exergue d'un personnage plus ou moins emblématique mais symbolisant les débuts du féminisme. Juette n'a pas de personnalité particulière, son univers ne nous est pas suffisamment montré. Mais qu'importe, Juette souffre, Juette se sacrifie et Juette se venge de l'Eglise en se rapprochant d'une conception très pure de Dieu. C'est donc à mon sens l'intérêt principal de cet ouvrage qui se lit avec un oeil conservé sur les temps présents, sur notre perception actuelle du Moyen-Age, avec ses points noirs, et en quelque sorte sur les tares de notre société.

 

A partir de ce constat, le livre n'est pas ennuyeux. Il est bien écrit et l'histoire se suit avec d'autant plus de facilité que le roman est court.

Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 18:33
Mots-clés : citéhisto
Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 17:02
L'ingénieur Armand BOISSIER est engagé auprès de Gustave Eiffel pour aider à bâtir la tour. Mais l'édification est difficile, les incidents se multiplient. Gordon Hole, américain, est fort jaloux de Gustave Eiffel et fait tout ce qu'il peut pour empêcher que le projet aboutisse. Un roman historique très bien documenté.

Mots-clés : Le XIXè siècle en France, citéhisto, résuméhisto
Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 17:12
Une biographie libre de l'empereur romain.

Mots-clés : Rome, citéhisto, résuméhisto
Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 08:00

Un homme pour le roi

La messe rouge

La comtesse des ténèbres.

Livre cité par et résumé par Canard Malin à l'occasion de Noël 2006.

C'est, en gros, la tentative désespérée de sauver Louis XVI et sa famille des griffes des révolutionnaires.

Les personnages sont donc en partie véridiques et en partie imaginaires.

Trois personnages principaux : le comte de Batz (qui a existé), Marie, une ancienne comédienne, sa maîtresse et Anne Laure de Lauden, marquise de Pontallec.

Batz fera tout, avec l'aide d'Anne Laure et de Marie, pour sauver le roi, la reine, la dauphine puis le dauphin. Quand ces ouvrages ont été écrits, certains croyaient encore que le dauphin avait pu quitter sa prison et passer en Angleterre pour y mener une vie tranquille. Mme Benzoni a même imaginé que la dauphine avait fini sa vie cachée en Allemagne, remplacée par un sosie qui était sorti de la Conciergerie à la fin de la Révolution pour finir sa vie comme on le sait.

Raconté comme cela, c'est un peu court. Ce sont trois volumes de 500 pages environ pleins d'aventures, de coups de théâtre, de conspirations, de meurtres, de traîtres et autres sales types !

J'aime ces livres parce que, quand je suis plongée dedans, plus rien n'existe autour de moi et parce que je me retrouve à cette période de l'Histoire qui me passionne. J'ai l'impression d'y vivre !

Mots-clés : 1793, citéhisto, résuméhisto
Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article