Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de Bibliovora
  • Blog de Bibliovora
  • : Passionnés de lectures ou découvreurs de livres, bienvenue à vous !!! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Navigation

Recherche

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 18:24

DOrian Gray, jeune homme magnifique de la bonne société victorienne. Il s'entoure du peintre Basil Hallward et de l'homme du monde qu'est Sir Henry. Ces deux hommes façonneront le destin du jeune homme, l'un en peignant son portrait et l'autre en l'aidant à trouver un sens à son existence.

Pour avoir fait le souhait insensé de conserver en lui l'éternelle jeunesse et avoir recherché le plaisir sous toutes ses formes, dans le Bien comme dans le Mal, Dorian s'est laissé manipuler par Sir Henry et a fait de ce simple tableau une oeuvre vivante qui représentera la noirceur grandissante de son âme. Dorien Gray se livrera à toutes les débauches et tous les plaisirs, recherchant le sublime jusque dans le crime. L'oeuvre est fortement façonnée par l'époque de l'auteur. Face à la rigidité de la morale victorielle, il prône la libération de l'homme et montre l'incompatibilité entre l'art et la vie. L'oeuvre est marquée par l'époque et Oscar Wilde se fait ici plus un conteur amuseur qu'un véritable révolutionnaire. L'oeuvre est emplie de retenue et dégage un parfum d'exquis qui donne à cette oeuvre son ton surannée charmant.

Le thème traité s'inscrit dans la lignée de la peau de chagrin de Balzac , du portrait ovale de Poe ou de l'étrange cas du Dr Jekyll de Stevenson. C'est une oeuvre fantastique qui parle et, par son universalité, transcende ce que l'oeuvre a de daté pour proposer un thème universel. Oscar Wilde poursuit par ailleurs un courant littéraire qui annonce Flaubert et le thème de l'artiste maudit enfermé dans sa tour d'ivoire.

Les dialogues et les descriptions sont rédigées dans un langage incisif servi par un humour tout britannique. 

Un classique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Kepherton - dans fantastique - horreur
commenter cet article

commentaires

dasola 24/08/2010 14:50



Bonjour, c'est un roman que je conseille régulièrement. Il est très agréable à lire et intemporel. Bonne journée.



Kepherton 26/08/2010 21:48



Oui c'est un thème très intemporel.