Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de Bibliovora
  • Blog de Bibliovora
  • : Passionnés de lectures ou découvreurs de livres, bienvenue à vous !!! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Navigation

Recherche

21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 08:29

Le Cnnic, l'organisme d'accréditation des registrars pour le cctld .cn, a récemment mené une politique d'assainissement pour interdire le dépôt de noms de domaine en .cn par des particuliers et pour supprimer les accréditations de Xinnet et China Springboard Inc pour ces noms de domaine. Conséquence immédiate positive, je ne reçois plus aucun spam contenant un nom de domaine en .cn

Malheureusement, les spammeurs ont évidemment su s'adapter. Beaucoup d'officines de pharmacie et de sites de ventes de contrefaçon de montres achètent désormais une pluralité de noms de domaine en .ru redirigeant vers un nom de domaine unique en .com
Les casinos virtuels privilégient quant à eux l'achat massif de noms de domaine en .com et .net auprès du registrar chinois China Springboard Inc.

J'ai évidemment contacté le RU-center, l'organisme d'accréditation des noms de domaine en .ru ainsi que plusieurs registrars russes. Sans aucun succès, le volume de spams contenant des noms de domaine en .ru n'a absolument pas baissé. Il n'y a aucune collaboration à attendre de ce côté et Icann ne dispose d'aucun pouvoir de pression.

Concernant le .com et le .net, on constate quand même un progrès. Le registrar chinois Xinnet fut pendant longtemps l'organisme privilégié d'achats de noms de domaine par des spammeurs. Il semblerait que le ménage ait été fait car désormais, l'ensemble des noms de domaine en .com et .net que je constate ont été achetés via China Springboard Inc. Lequel évidemment ne répond à aucune demande de suppression de noms de domaine bien que les données de whois contact sont erronnées.

Il y a du travail mais cela progresse. L'association américaine Knujon est active. En janvier 2010, l'ICANN rend un rapport public indiquant qu'environ 70% des noms de domaine acquis ont des données de contact erronées.
http://www.icann.org/en/compliance/reports/whois-accuracy-study-17jan10-en.pdf
Pas vraiment une surprise, on sait que la très grande majorité des noms de domaine sont achetés, dans le monde, à des fins cybercriminelles. Mais c'est peut-être le départ de quelque chose.

Quoiqu'il en soit, j'ai contacté l'Elysée pour lui faire part du problème. Vu que je reçois une réponse d'intérêt, ils doivent suivre le point mais la France ne communique pas sur des actions d'éclat en la matière. Quant au Gouvernement chinois, que j'ai également prévenu, il ne s'intéresse visiblement pas au rôle des registrars dans la propagation des spams.
L'ICANN ne progresse pas d'un schouia sur le sujet puisqu'elle ne traite pas les demandes de suppression d'accréditation à l'encontre de Namerich (China Springboard Inc).

Namerich est pourtant une cible idéale et dont la chute gênerait sensiblement la cybercriminalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kepherton - dans Spam Internet
commenter cet article

commentaires