Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de Bibliovora
  • Blog de Bibliovora
  • : Passionnés de lectures ou découvreurs de livres, bienvenue à vous !!! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Navigation

Recherche

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 18:16

La suite du Huit. La partie d'échecs reprend en 2003. Catherine Velus et Alexander SOlarin ont rassemblé les pièces du jeu d'échecs de Montglane et les ont mis en sécurité. Un jour pourtant, elle contacte sa fille et l'invite à fêter son anniversaire dans la demeure familiale du Colorado. Mais elle ne fêtait jamais son anniversaire jusqu'ici ?

Sur place, Cat demeure absente mais laisse de nombreux indices à sa fille. Des indices qui laissent entrevoir que la partie d'échecs a recommencé.

En 1791, la mère supérieure de l'abbaye de Montglane charge ses religieuses de disséminer les pièces du jeu d'échecs à travers le monde. Les convoitises vont s'exprimer et une partie d'échecs s'organisera autour du monde, dont les plus puissants seront les pièces.

On retrouve dans ce roman les ingrédients qui ont fait le succès du Huit. L'auteur croise deux intrigues à deux moments de l'histoire qui sont à chaque fois portées par un personnage qui apprend progressivement, au gré de ses connaissances, de ses recherches et des témoignages extérieurs les tenants de l'intrigue à laquelle il se retrouve impliquée.

Le récit est très construit et les personnages nous impliquent dans la résolution des multiples énigmes et devinettes qe d'autres laissent derrière eux. Au gré de personnages spécialistes de l'histoire locale, nous parcourons le monde, découvrons des cultures étrangères, des peuplades mais aussi des enjeux géopolitiques. Ce roman est d'un genre indéfinissable, mélange de thriller, d'action, d'aventures, d'énigmes, d'histoires et tout ça en fait un ouvrage magnifique !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kepherton - dans Romans historiques
commenter cet article

commentaires

Ecrire un roman 27/09/2011 22:56



Écrire un roman demande de rêver et de laisser son imaginaire prendre le contrôle de sa plume. Merci d’avoir pris le temps de lire ce livre pour nous en faire un résumé. C’est très apprécié. J’aime bien votre blogue, je reviendrai sûrement vous visiter si le temps me le permet.