Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de Bibliovora
  • Blog de Bibliovora
  • : Passionnés de lectures ou découvreurs de livres, bienvenue à vous !!! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Navigation

Recherche

19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 19:14

Appréciation de Kepherton


Nous sommes en Cornouailles dans une vieille bâtisse où vit le professeur Magnus Lane. Le narrateur est l'un de ses amis. Magnus lui fait découvrir la cave de la maison qui est un laboratoire étrange. Les deux hommes décident de se livrer à une expérience étrange. Lane a mis au point au point une potion, une drogue, dont l'effet serait de permettre un voyage dans le temps.

Etrange mais le narrateur adhère à l'idée et opère, seul, quelques voyages en buvant un peu de la potion. Et pour un temps, les lieux où il réside évoluent. Le voilà revenu dans le temps passé, à l'époque d'Isolda, de Roger et des autres. Le décallage entre passé et présent devient difficile à supporter et le narrateur finit progressivement par laisser son esprit s'évader au passé.

Seulement voilà. Vita, sa femme, débarque dans la demeure du professeur avec les deux enfants. Ils ignorent tous l'existence de cette potion, les voyages. Et eux, ils ne comprendraient pas. Lane et le narrateur décident de leur cacher la potion. Mais c'est difficile. Difficile pour le narrateur qui, à force de voyager, commence à subir des effets particuliers. Jusqu'au moment où Lane lui recommande d'arrêter les voyages. Entretemps, la relation de couple se distend. Et si Vita aime son homme, elle sent un changement et se sent parfois même comme une intruse.

Et si cette drogue avait des effets particuliers ? S'agit-il d'un vrai voyage dans le temps.

Ce roman de 345 pages chez Albin Michel se lit très bien. L'histoire de la déchéance progressive du narrateur, son rêve insensé de revivre une époque révolue, tout attire une certaine sympathie, une compassion, pour le narrateur. La solution du mystère est prévisible mais cela ne fait que mieux ressortir la qualité du roman.

Mots-clés : roman fantastique, Métamorphose de la vie d'un homme, Degré d'érotisme nul, , citéfantas, résuméfantas, maison isolée, biographie d'une famille, déchéance

Partager cet article

Repost 0
Published by Kepherton - dans fantastique - horreur
commenter cet article

commentaires